Sujet d'actualités divers. Travail - Social - Sport - Harcèlement ( sexuel ) - Conseil - Droits ....
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Provocation 2

Aller en bas 
AuteurMessage
Adriana58
Admin


Messages : 75
Date d'inscription : 01/05/2008

MessageSujet: Provocation 2   Jeu 1 Mai - 13:59

Boite aux lettres fracassées, courriers envolés, scotch arraché, cave forcée, encombrants arrivant par l’opération du saint esprit, plainte classée sans suite. Normal ! L’adjudant concerné n’est autre que le grand ami de l’une des personnes suspectées.
Croix gammée dessinée, très vite effacée par le gardien. Pour la gendarmerie concernée, une simple dégradation légère, aucun respect pour mon grand-père maternel ancien du maquis fusillé en 1943 sous les yeux de ses enfants. Triste sire…
Récupérez toujours vos dossiers classés, vous verrez parfois c’est sordide, parfois c’est stupide, au bord du risible, tient ! Paranoïa paranoïa !! Ha ! ha quand tu nous tiens le fou rire me prend en écrivant ces lignes
Je vous promet que je vous les ferais lire, en attendant je dédie ces simple lignes aux 3 imbéciles qui ont été entendus

A bientôt pour une prochaine édition



Je vais vous expliquer comment ici on classe les affaires sans suite :
- aucune enquête sérieuse de faite, sur l’affaire en question ma voisine de dessous travaillait dans la même société que moi, joue les indics et traduit tout mes faits et gestes à la direction de la société ou je travaillais avant. Dans le cadre de ces affaires de dégradations je découvre son témoignage, cette personne fait une crise de délire de persécution aiguë imaginant que je suis jalouse parce qu’elle travaille toujours. Bien sur, elle a des choses à se reprocher dans certaines affaires. Sans la protection de son copain l’adjudant les choses auraient étaient différentes mais nous y reviendrons plus tard. Evidemment on ne peut que rire devant tant d’absurdité.
Mais plus grave, elle précise les raisons pour lesquelles j’aurais été licenciée sans savoir si les éléments qu’elle décrit sont réellement fondés. Son copain l’adjudant dresse un procès verbal de synthèse uniquement sur l’hypothèse donnée par cette personne, qui n’à rien à voir avec l’affaire en question.
C’est plutôt grave car au cour de l’audience du 20 juillet 2007 sur mon affaire d’agression, des éléments très discutés et assez houleux avec le juge qui au lieu de juger cette affaire se référait à une affaire complexe d’ordre pénal qui n’avait absolument rien à voir avec l’agression.
En revanche les propagations de rumeurs diffamatoires de ma voisine du dessous dans mon quartier ont entraîné :
- Agression
- Dégradations…
Au final la gendarmerie concernée incapable de séquencer les affaires c’est noyé dans une turpitude hallucinante.
En ce qui les concerne leur palmarès est éloquent, concernant l’affaire de 2002
- Violation du secret d’instruction
- Entrave à la justice
- Dissimulation de preuve
- Vices de formes
- Vices de procédures
- Complicité pour certains
- Mise en danger de la vie d’autrui
Parmi tout les détenus(es) emprisonnés, combien d’innocents paient pour d’autres ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bourgassfamsoc58.exprimetoi.net
 
Provocation 2
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Air du temps :: La Santé Mentale-
Sauter vers: